Compte fondateur et directrice, c'est bien d'elle qu'il faut se méfier le plus... après tout: qui sait qui se cache réellement derrière son compte ?
Administratrice du forum, elle s'occupe surtout de tout ce qui touche au codage et graphisme... mais aussi parfois des parties à rédiger ♥ Attention à vos fesses, il semblerait qu'elle ne soit pas toujours tendre ~
Co-administratrice du forum, créatrice du concept et des principaux rouages de Golden Krone, elle sera toujours disponible pour vous accompagner durant votre séjour dans notre académie. Un problème ? Un RP ? C'est par ici ~ ♥
ATTENTION, FORUM OPTIMISE EN GRANDE PARTIE POUR FIREFOX, QUELQUES DECALAGES PEUVENT SURVENIR SUR LES AUTRES NAVIGATEURS
CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif

Partagez | .

[LIBRE] My shoe is now a mermaid because of you

● messages à votre actif : 90
● pierre : Jeweler
avatar

Chef cuisinère - America

MessageSujet: [LIBRE] My shoe is now a mermaid because of you   30.06.14 20:54




♫ PLOUF ♫

           
ft. Nom & Prénom & America P. Blackburn
My shoe is now a mermaid because of you.

Aujourd'hui encore, America s'était acharnée à porter des talons hauts. Mais cette fois, elle avait frappé fort : sa logique naturelle l'avait incitée à porter des chaussures neuves, certes très jolies, mais totalement inconfortables. C'est donc les pieds en aussi bon état qu'une aubergine lâchée du dernier étage d'un immeuble qu'America termina sa journée. Pour faire bonne figure, elle serrait les dents en marchant, mais si elle n'était pas aussi fière, elle aurait sans aucun doute gémit comme un lapin angora maltraité. Après ce petit calvaire, une personne saine d'esprit aurait donc sagement regagné sa chambre pour retirer ses chaussures (plus proches du bourreau que de l'escarpin d'ailleurs), mais bien évidemment, America (et son comportement un brin masochiste ce jour là) en décida autrement . Elle avait programmé la veille qu'elle irait se promener sur la plage en cette fin de samedi après-midi, il était donc tout bonnement hors de question qu'elle revienne sur sa décision. 


Armée de courage, la chef cuisinière entama donc son chemin vers la plage, en pestant intérieurement contre ces satanées chaussures. Elle se jura que plus jamais elle ne récidiverai de la sorte (signifiant donc qu'elle referait très vite la même erreur stupide) et envoya un violent coup de pied dans un caillou qui eut le malheur de croiser sa route. La chaussure d'America failli partir valser au loin, mais elle crispa les orteils à temps pour la retenir: au fil du temps elle avait acquéri la technique, voyez-vous. Elle grommela intérieurement, se retenant par politesse envers elle même de déverser un flot de jurons des plus copieux. Elle pressa alors le pas, pour arriver à destination au plus vite. 


Ayant bientôt terminé de parcourir le chemin des falaises, America fut heureuse de voir qu'elle n'étais plus qu'à quelques pauvres petites minutes de la plage tant convoitée. Un vent un peu frais balayait les falaises ce jour là, et en plus de cela il ne faisait pas vraiment chaud, elle s'emmitoufla donc plus encore dans son manteau, lançant un regard avide à la plage dont elle s'approchait à vue d’œil. Une fois que le bout de son escarpin se posa sur le sable, America s'empressa de s'y asseoir, se laissant tomber relativement violemment sur ce tapis de cristaux ambrés, et retira ses chaussures, poussant un soupir de satisfaction. Elle examina ensuite rapidement ses deux extrémités corporelles pointure trente-huit, et constata, que, aïe, elle avait écopé de jolies petites ampoules rouges, fièrement douloureuses. Elle grommela, puis se releva avec autant de rapidité qu'une mamie au dos esquinté, et gambada sur la plage, une chaussure dans chaque main. 


A l'autre bout de la plage, un charmant groupe de rochers au bord de l'eau attira très vite l'attention de la cuisinière, décoiffée par le vent rencontré auparavant sur la falaise. Elle se dirigea donc vers eux, projetant de s'y asseoir et de laisser ses pieds tremper dans l'eau, histoire d'admirer la mer, la splendeur du coucher de soleil imminent, la beauté de la nature, et toute la petite famille, blablabla, mais surtout d'essayer de soulager ses pieds. Précautionneusement, prenant garde à ne pas glisser sur les algues humides, elle avança tranquillement vers l'endroit désiré. Une fois assise, America laissa ses orteils vernis de rouge vif goûter à la très forte fraîcheur de l'eau. Elle n'oublia pas de retrousser le bas de son pantalon pour ne pas risquer de le mouiller, car oui, aujourd'hui elle n'avait pas mis de jupe, ce qui était quelque chose d'extrêmement rare. D'ailleurs, elle jugeait ce pantalon comme étant un peu trop petit pour elle, mais en réalité c'est tout simplement qu'elle le trouvait juste beaucoup trop moulant à son goût. Avec une simple chemisette d'été à fleurs de couleur vert pâle, le gros manteau d'America n'était pas de trop, car elle n'était pas loin d'avoir froid...  En revanche, c'est tout à fait logiquement qu'elle gardait ses petits petons dans l'eau froide de la mer, bien sûr.


Un peu fatiguée, elle poussa un petit baillement  dans la lueur faiblement orangée du soleil pas tout à fait couchant, et s'étira, escarpins en main, faisant craquer son pauvre dos. C'est alors que quelqu'un tapota doucement son épaule. " Excusez-moi? " Surprise, America sursauta, et lâcha accidentellement l'une de ses chaussures dans l'eau. Elle la vit alors de faire engloutir par les profondeurs de l'océan, impuissante. La cuisinière poussa un soupir d'exaspération, dégoûtée, puis se retourna lentement vers l’intrus, prenant tout son temps. " C'est malin! Mes chaussures toutes neuves! Et dire que je vais devoir rentrer pieds nus à cause de vous... Bon. Qu'est-ce que vous voulez? " Elle espérait que la personne ayant osé la déranger avait au moins une bonne raison pour avoir changé son escarpin en une petite sirène des profondeurs, future reine des crabes, poissons et tous types de crustacés. 

(c) Gabitch sur
AS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[LIBRE] My shoe is now a mermaid because of you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Kit main libre
» Vivre Cuba, libre!
» kit main libre parrot dans mon vito
» Affiche pour la "Matinée du Libre"