Compte fondateur et directrice, c'est bien d'elle qu'il faut se méfier le plus... après tout: qui sait qui se cache réellement derrière son compte ?
Administratrice du forum, elle s'occupe surtout de tout ce qui touche au codage et graphisme... mais aussi parfois des parties à rédiger ♥ Attention à vos fesses, il semblerait qu'elle ne soit pas toujours tendre ~
Co-administratrice du forum, créatrice du concept et des principaux rouages de Golden Krone, elle sera toujours disponible pour vous accompagner durant votre séjour dans notre académie. Un problème ? Un RP ? C'est par ici ~ ♥
ATTENTION, FORUM OPTIMISE EN GRANDE PARTIE POUR FIREFOX, QUELQUES DECALAGES PEUVENT SURVENIR SUR LES AUTRES NAVIGATEURS
CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif

Partagez | .

Mais quelle heure est-il ? Feat Eleanore Van Stratt

● messages à votre actif : 30
● pierre : Garlat, Garlet.
● petite citation : L'habit ne fait pas le moine.
avatar


MessageSujet: Mais quelle heure est-il ? Feat Eleanore Van Stratt   09.07.14 22:23


Votre Titre ~
 

Feat Eleanore Van Stratt
 


Je me promenais dans l'allée principale, histoire de me changer les idées. Car en ce moment, j'étais un peu... distante. Un peu comme d'habitude, mais cette fois, c'était vraiment plus qu'une simple "prise de tête". Cette fois, je pensais aux autres lycéens. Ils étaient tous plus ou moins "lié", ils se parlaient, mais moi, jamais personne de m'a adressé la parole ici, même pour un simple bonjour. Tous les élèves avaient des amis, et n'étaient jamais seul. Pas comme moi. Si on me parle, c'est pour que j'aide dans les cours, ou que je conseille les autres, juste parce que je suis "plus vielle". Ces mots, "plus vielle", je le déteste. Je ne suis pas que ça ! Je suis quand même jeune, comme eux, et puis, je n'ai pas forcément l’expérience que les gens cherche en moi.
Toutes ses pensées, dans ma tête... Mais pourquoi je pense à ça moi ! Je dois me changer les idées voyons ! Ne plus penser à ça, c'est tout ce qui compte !
Je regardais donc les arbres, et j'aperçu un oisillon tomber de son nid. Je courrais pour le rattraper, et ce fut un échec. Il tomba juste à côté. Et zut ! Je le pris dans mes mains, et tendu les bras pour le replacer dans son petit nid avec les autres. Après ça, je repris mon chemin et marcha dans l'allée, sans vraiment où aller. Les cours allaient bientôt reprendre, et je ne devais pas de retarder. Je regarda ma montre, pour savoir quelle heure il était, mais je ne vis que mon poignet. Mais oui ! Je l'avais oublié sur mon bureau dans ma chambre. Je voulus donc demander si quelqu'un avait l'heure. Mais il n'y avait pas grand monde...
Je m'approchais d'une garçon, mais je n'eus pas le temps de parler, qu'il continua sa route. Je vis alors une jeune femme, elle me paraissais rousse, de loin. Je me dirigeais donc vers cette femme, espérant qu'elle puisse m'aider.        
 
 
(c) Kira Hatsuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ilovefo.forumacrif.org
● messages à votre actif : 23
avatar

Maid

MessageSujet: Re: Mais quelle heure est-il ? Feat Eleanore Van Stratt   18.07.14 0:35

« Wohl dem, dem noch die Tugend lacht,
Weh dem, der sie verlieret! »



Ne jamais baisser les bras. Ce n'était certes pas la devise de la famille, mais plus certainement celle de la fille Van Stratt. Il est bien plus difficile de partir d'en haut et de redescendre que de partir d'en bas pour remonter lentement les marches. Tout le monde vous le dira, c'est un fait prouvé et avéré. La chute est belle, elle permet de contempler les étoiles. Mais la chute est douloureuse, et bien des gens ont du réparer bien plus qu'une simple égratignure. Eleanore faisait partie de ces anges que la destinée aura choisi de mettre à l'épreuve. Si elle avait cru, la religion lui aurait été d'un grand secours, hélàs il n'y avait personne pour entendre ses prières, et donc encore moins pour y répondre.

« Job n'aura pas été plus malmené que je ne le suis maintenant. »

Elle savait pertinemment que cette idée était fausse, comment comparer une perte d'argent à celle d'un enfant, de la santé et de ses propriétés. Mais pouvait on vraiment avoir fait partie des grands et ne pas avoir toujours dans ses bagages un peu de fierté mal placée ? Non, a moins bien entendu d'avoir une âme belle et généreuse. Mais pourrie par l'argent, elle ne serait pas restée pure bien longtemps.Enfin, là n'était plus le problème. Celle qui avait vécu servie et admirée n'avait plus qu'à retrousser ses manches pour rattraper les erreurs de ses ancêtres. Ce qui tenait du miracle cependant était qu'elle n'en tenait rigueur à personne. Non, elle était sans haine et porterait son fardeau aussi dignement qu'il lui serait possible de le faire.

Et en bonne Allemande qui se respecte, digne héritière de Goethe, elle avait choisi l'extérieur pour laisser libre cours à ses pensées. Entre deux cours, elle avait amplement le temps de songer, et c'est tout naturellement qu'elle s'était rapprochée de la verdure, élément indispensable à son bien être. Elle ne boudait pas la présence de ses semblables, elle ne le pouvait pas, cependant, elle avait besoin encore et toujours d'instants de recueillement. Vitaux, au moins autant que la respiration. Elle se posa alors sur un banc, en silence, et observa la vie qui suivait son cours. Guettant les pierres au cou ou au poignet de ceux qui passaient. Elle savait ce qu'elle cherchait, mais pour le moment, il était judicieux de faire le point.

Elle n'eût pas le temps de songer beaucoup, puisque peu après s'être posée, elle constata avec surprise que cette fille qui semblait errer sans but se rapprochait dangereusement d'elle. Eleanore se raidit un peu plus encore afin de conserver toute sa superbe. Elle observa d'un œil distrait la fille qui approchait sans avoir l'air de la regarder, la jaugeant sans vraiment la juger. Elle avait des cheveux noirs, des yeux très sombres, une silhouette avenante. Mais aucun signe de sa pierre. Alors elle fit mine un instant de ne pas se douter de l'assaut qui se préparait. Et, finalement, gagnée par ce frisson que seul peut apporter l'anticipation, elle s'adressa à la demoiselle sans la regarder, avant même qu'elle ne puisse faire sortir le moindre son de sa bouche.

« Je peux vous aider? »

 



Code de mes messages : Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mais quelle heure est-il ? Feat Eleanore Van Stratt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vous y allez à quelle heure ?
» A quelle heure vous levez-vous le matin pour aller bosser ?
» A quelle heure peut-on prendre le bus de DCL vers le port?
» C'est à quelle heure chez vous la traite ?
» Les poules pondent vers quelle heure?